Le thème des Utopiales 2012

Partager
Le thème des Utopiales 2012

Le thème

En 2012, dans un monde en crises, plus que jamais confronté à la remise en cause de ses certitudes et à la nécessité d'inventer de nouveaux chemins, il était logique, pour les utopiales, de convoquer la notion d'Origines, et de la décliner résolument au pluriel.
Origines, d'abord, de la science-fiction en elle-même qui, il y a 150 ans déjà, devenait le lieu privilégié du questionnement sur l'impact social du progrès technique, sous la plume démesurée d'auteurs tels que Jules Verne, Herbert George Wells, J. H. Rosny Aîné, ou encore Rudyard Kipling. Les fondateurs et les géants de la science-fiction mondiale seront célébrés.
Origines, ensuite, des nouveaux regards, styles et thématiques, qui naissent, autant que d'étoiles, chaque fois que les auteurs et les éditeurs, les scientifiques et les artistes, se rencontrent pour préparer les nouvelles générations à embrasser le futur : posthumanité, intelligences artificielles, utopies technologiques, nouveaux défis scientifiques, seront au rendez-vous de ces Utopiales.
Origines, enfin, pour ce grand festival des Utopiales, qui, dans le respect de ses traditions, ouvre cette année une nouvelle époque, en embrassant les espaces conjugués du Lieu Unique et de la Cité des Congrès, en se découvrant de nouveaux partenaires, en convoquant de nouveaux medias, de nouveaux talents, pour offrir à son public un panorama toujours plus vertigineux des possibilités de la science-fiction.


Les Thématiques du Festival

La Conquête de l'Espace, un vieux rêve ou une nouvelle promesse ?

Irons-nous dans les étoiles, atteindrons-nous les exoplanètes, que nous découvrons en masse, exploiterons-nous les ressources de notre système solaire ? Coloniserons-nous la planète rouge ? La science-fiction saura-t-elle faire résonner le chant des étoiles et, comme elle l'a fait dès ses origines, suscitera-t-elle de nouvelles vocations d'ingénieurs et inspirera-t-elle à nouveau les chercheurs ? L'espace pourrait-il redevenir une frontière, un défi, au XXIème siècle ? Où sont passés les enfants de Jules Verne, de Robert A. Heinlein et de Arthur C. Clarke ?
 

Des Machines et des Hommes.

Les êtres artificiels et mimétiques ont toujours fasciné l'esprit humain, depuis les automates de Vaucanson, les robots de Karel Capek, et ceux d'Isaac Asimov, en passant par les Réplicants de Philip K. Dick, et jusqu'aux intelligences artificielles. Ce thème sera mis à l'honneur, à travers un hommage à Isaac Asimov, disparu il y a vingt ans, mais également en abordant « singularité technologique », notion qui envisage la naissance d’une civilisation de machines douées de conscience, capables de supplanter l'Homme.
 

Les fins du monde et l'origine des nouveaux mondes.

La catastrophe globale, universelle, est l'un des plus vieux thèmes de la science-fiction. Mais est-elle pour demain ? Qu'est-ce, en vérité, qu'un « monde » : un ensemble culturel ou une réalité physique ? Scientifiques et auteurs en débattront. Derrière la fin de monde, il y a une origine, un nouvel univers, où l'émergence de nouvelles idées façonnera des sociétés radicalement autres, en interrogeant la notion d’humanité. Depuis La Guerre des Mondes de H. G. Wells, les représentations des fins du monde restent légion.
 

La science-fiction, miroir du Présent.

Le plus grand des mérites de la science-fiction est de contribuer, par l'Imaginaire, au développement de la connaissance du Monde. Les auteurs n’ont de cesse de rendre compte des progrès et des dérives de leur temps. Mais le récit de science-fiction joue-t-il aussi un rôle pédagogique dans la diffusion des savoirs scientifiques ? Serait-elle, en définitive, une nouvelle forme d'éducation citoyenne, apprenant, par l’émerveillement et les sciences, à comprendre le monde et à le changer.
 

Découvrez aussi...

 

Dave McKean

La Cité, le Centre des Congrès de Nantes

Expos

Expos
>
 

Thomas Geha

Auteurs présents

Littérature
>
 

Olivier Paquet

Auteurs présents

Littérature
>
 

Alain Damasio

Auteurs présents

Littérature
>